Vous êtes ici

Noix de coco râpée bio

bc agro fruits secs propose noix de coco biologique
Conditionnement: 
Carton de 10kg

La noix de coco est le fruit du cocotier, grand arbre qui peut mesurer jusqu’à 40m de hauteur poussant en bordure de plage. Chaque noix pèse en moyenne 1 à 1,5 kg et c'est à l'intérieur de ses parois que se trouve la pulpe comestible de la noix de coco.  C'est  une chair dense d’un blanc laiteux très croquante qui contient l’eau de coco, un liquide sucré clair et trouble.

L’histoire de la noix de coco

La noix de coco est originaire de Malaisie. Elle était alors considérée par les hindous comme la forme la plus pure d'offrande aux dieux. Découverte par Marco Polo au début du XIVe siècle, ce n'est que 200 ans plus tard que le monde occidental finit par la connaître. Les noix de coco sri-lankaises et philippines sont aujourd’hui les plus demandées. En effet, leurs qualités gustatives et leur processus de fabrication garantissent un produit de grande qualité. 

La récolte de la noix de coco 

La récolte peut se faire sur les fruits verts, directement dans l'arbre, ou par ramassage des noix mûres tombées à terre. Il faut environ un an avant que la noix de coco atteigne sa pleine maturité.

Il existe plusieurs variétés de noix de coco, et notamment:

  • les coco vertes ou marrons sont les variétés de noix de coco standard où tout est utilisé : pulpe, eau et même la coque pour les fibres.
  • la «King coconut», une coco orange utilisée pour son eau dont la maturité et plus longue comparé à la coco verte.

La récolte de la noix de coco est de Mars à Août et les noix de coco sont récoltées en moyenne tous les 45 jours. La pulpe et l’eau de la noix de coco se consomment fraîches. Cette pulpe peut également être consommée râpée, en lamelle de coco crue, toastée sans huile, ou encore sucrée. Elle entre dans la composition de nombreux desserts et également dans les plats de viandes et de poissons de nombreuses cuisines.

Pays d'origine: 
Sri Lanka
Filière: 
Le saviez-vous ?: 
  • C'est de la pulpe séchée que l'on extrait la fameuse huile de copra, utilisée notamment pour la fabrication de margarine mais aussi beaucoup en cosmétique. Le terme «coprah» (ou «copra») vient de l’anglais ou du portugais, qui l’a emprunté à koppara, mot d’un dialecte tamoul. Il désigne plus spécifiquement la noix de coco décortiquée et séchée.
  • La noix de coco pèse en moyenne de 1 à 1,5 kilo. Toutefois, il existe une espèce de palmier dont la noix, que l’on appelle «coco-de-mer» ou «coco fesse» à cause de sa forme double, peut peser 22 kilos, ce qui en fait la graine la plus grosse du règne végétal. Très rare et protégé, ce palmier de longévité exceptionnelle (entre 200 à 400 ans) ne pousse que dans quelques îles des Seychelles. Toute une symbolique de la fertilité est rattachée à la noix, à laquelle la légende attribue des propriétés aphrodisiaques.
  • Verte, c’est-à-dire immature, la noix contient environ un demi-litre d’un liquide laiteux (l’eau de coco ou albumen). Au fur et à mesure de sa maturation, ce liquide se transforme en chair. 
  • Le lait et la crème de coco du commerce sont constitués de cette chair qui est broyée avec de l’eau, puis filtrée.
  • L’huile de coco (que l’on appelle également «beurre de coco» du fait qu’elle est solide à la température de la pièce) est extraite du copra ou de la chair fraîche.